NaviAddress pour les 4 milliards d'être humain sans adresse

Traduction de l’article paru sur blockchaindailynews.com

Naviaddress annonce une prochaine ICO avec un objectif de 30 M€ pour le développement de sa plate-forme d’adressage numérique Naviaddress. Chaineum, la première «boutique ICO» française, mène cette collecte de fonds.

Naviaddress est une société fondée en 2015 par Mikhail Gamzin, ancien directeur de Russian Technologies VC, un pionnier dans l’investissement technologique en Russie. Avec un financement initial de 2,5 millions de dollars, Naviaddress développe une plateforme d’adressage numérique de lieux et d’objets adaptés à l’ère des téléphones mobiles et des objets connectés.

La prévente des jetons Naviaddress va s’ouvrir dans la première quinzaine d’octobre. L’ICO commencera dans la première décade de novembre et durera environ un mois.

Naviaddress ICO

Naviaddress propose un système d’adressage universel qui vise à résoudre les problèmes de navigation et de livraison liés aux barrières linguistiques et le manque de standardisation des adresses postales. En définissant l’adresse avec une combinaison unique de chiffres, plus simple et plus facile à communiquer que les coordonnées GPS, Naviaddress permet d’attribuer une adresse numérique à tous les lieux ou objets (points d’intérêts, équipements de rue …) avec ou sans adresse postale – et de fournir une adresse aux 4 milliards de personnes qui n’en ont pas.

Le système Naviaddress est également conçu pour répondre aux besoins du futur en permettant d’attribuer une adresse spécifique aux objets connectés et aux points de livraison des UAV. Et toutes les adresses créées par les utilisateurs (Custom Naviaddresses) sont conçues pour être riches en contenu et personnalisées. Naviaddress propose également aux particuliers et aux entreprises d’acheter des adresses Naviaddress Premium plus courtes. Naviaddress est en pourparlers avec une plateforme de réservation d’hôtels qui pourrait bientôt ajouter plus de 1,4 M de propriétés à sa base. L’intégration avec le premier service de taxi en ligne au monde a déjà été mise en place, ce qui permet aux utilisateurs de NaviAdresse de se rendre à n’importe quelle destination, même sans adresse postale.

Pour Naviaddress, la technologie blockchain est la mieux adaptée au développement technologique de sa plateforme et à la réalisation de ses objectifs stratégiques : décentralisation, utilisation gratuite, intégrité des données, motivation des utilisateurs par jetons utilitaires, NaviCoins, gagnés pour créer ou vérifier des adresses.

Pour financer son développement, Naviaddress prévoit d’émettre un milliard de jetons utilitaires (NaviCoins) dont 300 millions sont réservés aux acheteurs. Avec le prix d’introduction proposé de 0,10 €, l’ICO vise à lever 30 millions d’euros dont 50% seront investis dans le développement de la blockchain Naviadress et son intégration avec des plateformes tierces. Laurent Leloup, PDG de Chaineum, déclare: «Nous sommes fiers de poursuivre nos opérations avec une société qui mise sur son succès initial avec une vision très forte sur un enjeu global».

Concernant la réservation (prévente), toutes les informations peuvent être demandées à Naviaddress (Andrey Li – al@naviworldcorp.com ) ou Chaineum ( ico-nvc@chaineum.com ).

A propos de Naviaddress
Naviaddress a été fondée en 2015 par Mikhail Gamzin, ancien directeur de Russian Technologies VC, un pionnier de l’investissement technologique en Russie. Avec un financement initial de 2,5 millions de dollars, Naviaddress développe une plateforme d’adressage numérique de lieux et d’objets adaptés à l’ère des téléphones mobiles et des objets connectés.

A propos de Chaineum
Fondé par Laurent Leloup, expert blockchain et finance d’entreprise, Chaineum se positionne comme la première «boutique ICO» en France, offrant une gamme de services de bout en bout aux entreprises et start-ups internationales souhaitant se développer avec ce nouveau mécanisme de financement .

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here